pattern algorel
équipements granulés

Les marchés des équipements granulés en plein essor

Avec l’augmentation du prix de l’énergie pour de nombreux ménages, les dernières réformes et l’état des aides financières, de plus en plus de foyers se tournent vers de nouveaux équipements de chauffage. Les poêles et chaudières à granulé en sont un parfait exemple : économiques, faciles d’entretien et d’utilisation ; c’est une hausse record de la demande en équipements et en granulés par rapport à 2021 qui est en train d’arriver sur ce secteur.

Les raisons de ce succès

Comme nous avons pu l’évoquer, l’augmentation de la facture d’énergie joue beaucoup dans ce succès. En effet, d’un point de vue rendement dans un premier temps, les équipements à granulé ont un rendement de combustion de 80%, pouvant même atteindre les 95% dans les meilleurs cas. D’un point de vue facilité, il est possible de programmer simplement ces équipements afin de maximiser la performance et de ne pas gaspiller la matière première. Enfin, le point de vue du prix, car grâce à des rendements très bons et une réduction du gaspillage, le prix des granulés est fixé entre 6,61 et 7,09 centimes d’euros par kWh. En comparaison, l’électricité est sur cette même base à près de 18 centimes et le gaz à 16 centimes.

Bien entendu, avec une hausse du volume d’installation de 41 % entre 2020 et 2021, les prix sont en train d’évoluer à la hausse également. En effet, le secteur continu de se développer, surtout au niveau de la production de granulés, et ce afin de garantir l’intégrité des prix. Avec un volume ayant atteint plus de 2 millions de tonnes en 2021, soit plus 26 % par rapport à l’année précédente, les perspectives de développement continuent jusqu’en 2023-24. Ainsi, même si les prix sont sur une pente grimpante, le secteur assure que ce dernier restera toujours plus attractif que le gaz, étant en moyenne 50% moins cher.

Le recrutement par la formation

Avec, comme nous l’avons vu, le développement constant de ce marché, la demande en main d’œuvre devient elle aussi un enjeu majeur. C’est dans cette optique que l’association Propellet, regroupant des professionnels dans le secteur du chauffage au granulé de bois, lance une nouvelle formation. L’association estime que les enjeux humains sur ce marché sont de près de 1000 installateurs d’ici à 2023 et 2000 techniciens de maintenance pour 2030.

La formation se déroulerait, dans un premier temps, en alternance pendant 6 mois, mais l’association est déjà en train d’explorer de nouvelles voies de formation. En plus de simplement ouvrir cela aux jeunes, afin que ces derniers soient directement actifs, Propellet encourage les installateurs, surtout en chaudières gaz ou fioul, à envisager la formation à ce type d’équipement. Les enjeux évoqués font état du changement des aides financières, notamment MaPrimRénov’, qui ne couvre plus ce genre d’équipements.

Sources : 
- Batiweb.com
- Picbleu.fr
- Propellet.fr
- Ouest-france.fr
- Quechoisir.org
- Allianceenergies.fr

Nos dernières actualités

Bleu Rouge se développe jusqu'en Martinique

Un nouvel adhérent rejoint le réseau Bleu Rouge : bienvenue à Plomberie Dom.

Lire

Les aides financières en périls

Depuis le début de cette crise internationale, qui se déroule en Ukraine, le gouvernement français cherche par plusieurs moyens à développer une «

Lire

Quels développements pour le secteur de la rénovation ?

Le sujet de la rénovation énergétique est quelque chose qui revient de plus en plus dans l’actualité.

Lire